4ème Festival du Film Social

Du mardi 11 au jeudi 13 octobre 2022
Cinéma LUX

Pour rendre visible les invisibles

Des films de fictions, documentaires, animation… qui questionnent les problèmes sociaux impliquant les différents publics et acteurs du secteur social. POUR RENDRE VISIBLES LES INVISIBLES en mettant en valeur leur singularité qui fait toute leur humanité. Une proposition de l’IRTS Normandie-Caen et la 25ème Image. Programmation au LUX et au Café des Images.

Séances au Cinéma LUX
(Sous réserve de modifications)

Mardi 11 octobre | 13H30

UNE VIE DÉMENTE
D’ANN SIROT & RAPHAËL BALBONI, FICTION I 2020 I Belgique I 87’

Alex et Noémie voudraient avoir un enfant. Leurs plans sont chamboulés quand la mère d’Alex, Suzanne, adopte un comportement de plus en plus farfelu. Entre l’enfant désiré et l’enfant que Suzanne redevient, tout s’emmêle. C’est L’histoire d’un rodéo, la traversée agitée d’un couple qui découvre la parentalité à l’envers !

Mardi 11 octobre | 13H30

TORI ET LOKITA (Film Hors sélection)
DE JEAN-PIERRE DARDENNE, LUC DARDENNE, FICTION I 2022 I Belgique, France I 88’
Aujourd’hui en Belgique, un jeune garçon et une adolescente venus seuls d’Afrique opposent leur invincible amitié aux difficiles conditions de leur exil.

Jeudi 13 octobre | 9H00

BOXER LES MOTS
D’EMMANUEL COURCOL, DOCUMENTAIRE I 2022 I france I 84’ I
De novembre 2018 à mai 2019, neuf détenus longues peines du Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin vont participer à une création théâtrale dirigée par le chorégraphe Hervé Sika avec la collaboration d’artistes professionnels et de l’Orchestre de chambre de Paris. De séances de boxe en ateliers d’écriture puis en répétitions de danse, jusqu’à la représentation finale à la MC 93 de Bobigny, et malgré les doutes et les aléas d’un travail en milieu pénitentiaire, un spectacle surprenant, qui marquera profondément les participants, va naître.

Jeudi 13 octobre | 11H10

Programme de courts-métrages

CATARACTE
DE FAUSTINE CRESPY & LAETITIA DE MONTALEMBERT, FICTION I 2020 I Belgique I 13’
Nicky, femme marginale et excentrique, décide d’en finir après avoir perdu ses dernières allocations. Elle confie son chien Izy à sa voisine. Mais lorsque celle-ci lui ramène le chien, une course contre la montre commence pour Nicky en pleine overdose. Elle n’a plus qu’une solution : confier Izy à Jacques, employé à la CAF de Paris, venu effectuer chez Nicky son npremier contrôle.
ABSENCE
DE MARC HÉRICHER, ANIMATION I 2021 I France I 10’ I
Un vieil homme SDF victime d’un malaise, s’effondre violemment sur le sol et reste figé à quatre pattes. Certains passants l’évitent, l’ignorent, mais d’autres tentent de lui porter secours. L’intérêt soudain des journalistes pour cet homme nous emporte dans un vortex médiatique grotesque et absurde interrogeant notre rapport à l’information et à notre société libérale.
COEUR VAILLANT
DE NATASHA CANEVE, ANIMATION I 2020 I Belgique I 3 ‘I
Avec papa, c’était du love à profusion, de l’admiration, des mains chaudes. Avec papa, c’était de l’absence, des yeux vitreux et mon estomac noué. Avec papa, c’étaient des hauts et des bas. Avec papa, c’était comme ça.
HOMME SAGE
DE JULIETTE DENIS, FICTION I 2021 I France I 18’ I
Julien prend ses fonctions dans un centre de protection maternelle infantile dans un quartier difficile. Il va très vite être confronté aux difficultés qui font le quotidien de l’équipe du centre. Lors de sa première consultation, il se retrouve face à Léa, tombée enceinte à la suite d’un viol.

Toutes les séances sont suivies d’un débat animé par l’IRTS Normandie-Caen avec la participation de professionnelles, d’associations et d’institutions partenaires.