Les Ecrivains filment #5

samedi 6 novembre 2010 | 20h30
Cinéma LUX

Les Ecrivains filment

Une collaboration LUX/IMEC dans le cadre des 50 ans du Cinéma LUX. Programmation établie par Le Peuple qui manque.

De nombreux poètes et écrivains se sont emparés de la caméra pour poursuivre ailleurs leur aventure artistique. Loin de s’arrêter à la question de l’adaptation littéraire au cinéma, le cycle « Les écrivains filment » propose bien davantage d’explorer des pratiques d’artistes qui, au croisement de l’expérimentation littéraire et cinématographique, renouvèlent les formes mêmes du cinéma.

Revenant sur les entreprises radicales des avant-gardes (du cut-up, à la poésie sonore et visuelle, en passant par le détournement situationniste), ce cycle prend acte des entreprises de destruction ou de révolution du cinéma qui ont émané d’un dehors littéraire (du cinéma incandescent de Guy Debord, à l’abolition de l’art d’Alain Jouffroy en passant par la décomposition de Georges Pérec ou aux dissociations de Marguerite Duras). Également axé autour d’un cinéma contemporain, aux confins du documentaire, de la vidéo, de la poésie et de l’art contemporain, ce cycle offre l’occasion de découvrir les œuvres vidéos des poètes Patrick Bouvet, Pierre Alferi, Charles Pennequin ou des écrivains et plasticiens Edouard Levé ou Valérie Mréjen. Hommage sera rendu également aux cinémas d’Hervé Guibert, de David Wojnarowicz, au «cinéma de poésie» de Jean Genêt, précurseurs d’un «tiers-cinéma», entre cinéma d’essai, cinéma expérimental et autofictions, qui, œuvrant depuis une expérience minoritaire, ont fait de l’autonarration le lieu d’une politique de soi. Enfin, l’incandescent Toutes les Nuits du cinéaste, écrivain et dramaturge Eugène Green clôturera ce cycle en mode baroque. De nombreux artistes, écrivains, critiques et théoriciens sont associés à ce programme de 5 soirées, pour découvrir ou redécouvrir cette autre fabrique du cinéma que les écrivains et poètes inventent.

Artistes & écrivains présentés: Hervé Guibert / David Wojnarowicz / Jean Genet / Guy Debord / Alain Jouffroy / Antony Balch – William Burroughs – Brion Gysin – Ian Sommerville / Bernard Heidsieck & Françoise Janicot / Henri Chopin / John Giorno & Antonello Faretta / Valérie Mréjen / Edouard Levé & Véronique Aubouy / Patrick Bouvet / Pierre Alferi / Charles Pennequin / Marie Sochor / Marguerite Duras / Georges Perec & Bernard Queyssanne / Eugène Green

En 2008, le plasticien Jean-Jacques Lebel et l’IMEC (Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine) présentaient à l’Abbbaye d’Ardennes une très belle exposition intitulée Les écrivains dessinent, consacrée aux dessins d’écrivains, ce cycle se veut une réponse à cette exposition.

Un programme conçu et proposé par Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros / le peuple qui manque

Les écrivains filment #1

Jeudi 21 octobre | 20h30 | Cinéma LUX

La soirée en détails sur le site du Peuple qui manque

Les écrivains filment #2

Jeudi 28 octobre | 20h00 | IMEC

La soirée en détails sur le site du Peuple qui manque

Les écrivains filment #3

Jeudi 4 novembre | 20h00 | IMEC

La soirée en détails sur le site du Peuple qui manque

Les écrivains filment #4

Vendredi 5 novembre | 20h00 | IMEC

La soirée en détails sur le site du Peuple qui manque

Les écrivains filment #5

Samedi 6 novembre | 20h30 | Cinéma LUX

La soirée en détails sur le site du Peuple qui manque

Fondé en 2005 par Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros,
critiques d’art et curateurs, le Peuple qui manque
est une structure indépendante de programmation
et de distribution de films et vidéos ; un laboratoire
de réflexion autour de l’art contemporain, de la
vidéo plasticienne et du cinéma. Le peuple qui
manque donne régulièrement à découvrir sous
forme de rétrospectives, festivals, et cartes
blanches, le cinéma des avant-gardes, à la croisée
de plusieurs champs de cinéma, entre vidéo
d’artiste, documentaire, cinéma expérimental et
contre-cultures.

3.80 la soirée au Cinéma LUX / Entrée libre dabs la limite des places disponibles à l’IMEC.

le peuple qui manque