Spielberg et la guerre > Cheval de guerre

samedi 2 juin 2012 | 10h30
Cinéma LUX

Spielberg et la guerre

Deux journées d’études proposées avec la complicité du Mémorial de Caen.
La guerre est omniprésente dans l’oeuvre de Steven Spielberg. S’il s’est souvent intéressé à la Seconde Guerre mondiale, le premier conflit mondial est apparu au centre de son dernier film Cheval de guerre. Différents aspects de ces guerres ont été traité par Spielberg : la Shoah avec La Liste de Schindler ; les combats militaires avec Il faut sauver le soldat Ryan ; l’internement avec L’Empire du Soleil. Avec ces films, il met en scène l’histoire le plus sérieusement possible avec un maximum de précautions scénaristiques pour être au plus proche de la réalité dans les scènes de reconstitutions. Mais avec l’un de ses premiers films, sorti en 1979, c’est par une parodie, inspirée de faits réels, qu’il se moque des rumeurs et psychoses générées en temps de guerre. 1941 revient sur un épisode peu connu de l’entrée en guerre des Etats-Unis contre le Japon au cours duquel une psychose a envahi Los Angeles sur une possible attaque japonaise sur la côte pacifique américaine. Au-delà des deux projections, Clément Safra, spécialiste du cinéma de Steven Spielberg, auteur du Dictionnaire Spielberg (Vendémiaire éditions, 2011), fera une conférence illustrée de nombreux extraits de films afin d’analyser ces deux conflits mondiaux dans les films de ce réalisateur incontournable pour qui s’intéresse à l’histoire et au cinéma.

VENDREDI 1ER JUIN | 21H00 | CINÉMA LUX

1941

DE STEVEN SPIELBERG, AMÉRICAIN (VOSTF), 1980-1H58.

AVEC DAN AYKROYD, NED BEATTY, JOHN BELUSHI…

En 1941, alors que les Américains décident d’entrer en guerre, un sous-marin japonais fait surface au large de Los Angeles. Face à cette menace, les habitants de Hollywood tentent vainement d’organiser la résistance… Le film est hallucinant de trouvailles et de folie et évoque une vision puissamment anti-militariste qui rappelle la comédie-parodie de Kubrick Dr Folamour. Les puristes critiquent la surenchère désopilante du film. Les cinéphiles y verront là un rare instant de liberté dans l’oeuvre d’un cinéaste qui semble tout contrôler. L’absurde bataille contre le bon sens. Le film puise sa rage dans la peur, les phobies, l’animalité de l’homme. Le tout vire dans le cocasse outrancier, et s’accélère pour finir en feu d’artifice et laisser une impression de jubilation après un regard si subversif sur ses compatriotes.

Projection précédée d’une présentation de Clément Safra.

Tarifs habituels du cinéma.

SAMEDI 2 JUIN | 10H30 | CINÉMA LUX

CHEVAL DE GUERRE

DE STEVEN SPIELBERG, AMÉRICAIN (VOSTF), 2012-2H27.

AVEC JEREMY IRVINE, EMILY WATSON, PETER MULLAN…

De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, Cheval de guerre raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille… «Entre onirisme et réalisme, Spielberg nous transporte au coeur des tranchées dans un univers de violence rarement atteint par tous les récits de la Grande Guerre. Le spectacle épique d’une histoire prenante de bout en bout.» (Ouest-France)

Tarifs habituels du cinéma.

SAMEDI 2 JUIN | 14H30 | CINÉMA LUX

Conférence Les deux guerres mondiales dans le cinéma de Steven Spielberg avec Clément Safra.

Clément Safra, spécialiste du cinéma de Steven Spielberg, auteur du Dictionnaire Spielberg (Vendémiaire éditions, 2011), nous proposera une analyse des deux conflits mondiaux, illustrée par de nombreux extraits de films de ce réalisateur incontournable pour qui s’intéresse à l’histoire et au cinéma. A l’issue de sa conférence, une vente signature du Dictionnaire Spielberg sera organisée.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.